J’ai empoisonné mes chats, Toxic croquettes du Dr Jutta Ziegler

toxic_croquettes_53d526b5aadc4

Des millions de chiens et de chats sont nourris aux croquettes et aux pâtés industriels. Une aubaine pour les fabricants… mais une catastrophe pour la santé des animaux.

La vétérinaire Jutta Ziegler s’est penchée sur la composition des croquettes. Son verdict : formulation inadaptée, ingrédients de mauvaise qualité, les croquettes sont en grande partie responsables de la flambée du diabète, du surpoids, des maladies rénales, des allergies… observée chez les animaux de compagnie, mais aussi et surtout de la diminution de leur durée de vie.

Elle pointe au passage la dégradation de la qualité des soins vétérinaires sous l’effet de la course au profit : vaccinations inutiles, recours excessif aux antibiotiques et à la cortisone… Des traitements nocifs qui fragilisent les animaux et augmentent leur risque de maladie.

À partir de cas cliniques et avec une bonne dose d’humour, l’auteur explique comment repérer et remettre en question les régimes et les soins vétérinaires qui ne se justifient pas.

Vous saurez :

Comment donner à votre animal une alimentation « naturelle » qui respecte ses besoins nutritionnels et lui permettra de vivre longtemps en bonne santé

Quels sont les vaccins vraiment indispensables et ceux qui sont inutiles.

Comment distinguer, dès la salle d’attente, un vétérinaire qui se préoccupe davantage de la santé des animaux que de son porte-monnaie.

 

Le livre « Toxic Croquettes » de La vétérinaire Jutta Ziegler et les preuves sont dans ses constatations et les études de ses confrères. Le grand danger vient de l’adjuvant entourant les vaccins. Rappelez-vous de l’hépatite B pour l’homme. C’est le même cas d’école. 

Ce fameux adjuvant provoque des sarcomes

Elle dit que c’est une aberration de vacciner les chats d’appartement contre la rage et la leucose. Seuls les animaux qui voyagent à l’étranger ont besoin d’être vaccinés. Elle dit aussi qu’une seule injection suffit ! Pour ce qui est de la leucose, seuls les chatons de moins de 1 an et qui sortent en ont besoin. Quand les chats sont grands ils développent leur propre résistance contre l’infection. On peut supposer au vu des études faites par des professionnels que la protection vaccinal persiste au delà de 1 an ! Quand nous allons tous les ans faire vacciner nos compagnons, nous ne faisons qu’enrichir les laboratoires et vétérinaires ! 

Les rappels contre le typhus et le coryza sont inutiles.
Seuls les chatons doivent être vaccinés contre le typhus y compris ceux vivant en appartement. L’homme peut transmettre l’agent pathogène.  La vaccination reste active au moins plus de 7 ans chez le chat (études) 

En conclusion: le Dr Jutta Ziegler ne dit pas qu’il ne faut absolument pas vacciner, elle dit juste l’immunisation de base en 2 injections est suffisant pour très longtemps.

Je porte en moi la responsabilité d’avoir conduit à la mort mes chats. Mais comme je dis souvent tous les jours nous apprenons. Ce que j’ai appris c’est que létchè, mon chat ne sera plus jamais vacciné, cela est certain.  La nourriture acheté chez le vétérinaire est dangereuse pour la santé de nos animaux ! A moins que celui-ci vende des croquettes ayant un pourcentage de viande élevé et surtout sans céréale. les chats sont des carnivores, ne l’oublions pas. Ils ont un besoin de 93% de protéines. Et de petites quantités de fibres. le chat qui chasse les trouve tout naturellement dans ses proie

Amis des animaux, faites circuler ce livre et toutes ces informations. Il faut que cela cesse. Nous sommes responsables de l’enrichissement des laboratoires et des vétérinaires qui ne veulent pas que les choses bougent.
Ils sont encore plus responsables que nous, car eux sont des professionnels de la cause animal !

Pour éviter les maladies du rein, des allergies et autre, nous devons nous rapprocher du naturel. Aucun aliment ne peut remplacer de la viande fraîche. Je comprends les personnes qui ont des chats en appartement. Ils ne vont pas leur donner des souris 🙂 Mais ils peuvent donner de la viande crue. Une bonne aile de poulet de temps en temps et votre chat vous dira MERCI ! Vous pouvez aussi lui donner du muscle, des abats, du cœur, du foi, des os et du cartilage. Non l’os n’est pas dangereux quand il est cru. Vous pouvez saupoudrer d’un peu de son, de blé ou d’herbe aromatiques et de quelques gouttes d’une huile de qualité.

Vous allez me dire « mon chat est habitué à ne manger que de la nourriture industrielle depuis qu’il est petit » Commencez par lui donner de la viande cuite au milieu de ses croquette et petit à petit diminuer la ration de pâté et ajouter de la viande. Puis petit à petit essayez de la viande crue. Il faudra du temps et de la patience, mais franchement cela vaut le coût !

Si vous voulez en savoir plus je vous invite à la lecture du livre du Dr Jutta Ziegler.

En conclusion: je suis convaincue d’avoir été bernée par tous les vétérinaires où j’ai emmené mes chats.

Quand je pense à ma schania qui dès le début avait des bobos autour de sa bouche et des mensonges du véto, qui me disait qu’elle devait certainement avoir un système immunitaire déficient et qui régulièrement lui injectait de la cortisone 😦 Si je n’avais pas été si naïve de croire un professionnel de la sauvegarde des animaux, ma minette aurait vécu plus longtemps. Et mon Pablo, mort lui aussi d’un cancer, alors qu’il n’avait que 9 ans. C’est pour cela que j’écris aujourd’hui. Pour mettre en garde les amis des chats et des animaux en général. Soyez vigilants et dites NON à tous ces trafics. Tout ce business où encore une fois l’argent pue la MORT !

Claudia

Je vous invite à lire l’article de la fée des batailles

Claudia