Le Flambé de mon jardin

En 20 ans, la moitié des papillons de prairie ont disparu d’Europe

J’ai aimé Machaon, beau papillon de mon jardin,
ce moment de grâce que nous avons partagé.
La lavande, ce met, o combien apprécié de toi,
Nous a permis pour quelques instants d’être réunis.
Gavé de pollen, tu participes à la reproduction des plantes.
Et pour cela et bien d’autres choses, je te remercie.
Pour combien de temps encore ?
L’existence que l’exploitant agricole empoisonne,
nous donne que peu de chance de nous en sortir.
Tes ailes accidentées m’ont fait mal.
Toi, qui ne vis qu’un mois,

que t’est-il arrivé ?
Une mauvaise rencontre ?

Un combat pour gagner une femelle ?
En savourant ce moment présent, j’ai pensé,
le temps
d’un frôlement d’ailes que tu m’interpellais.
En partant, tu es venu si près de moi,
As-tu entendu les battements de mon cœur
 quand tu as semblé me dire au revoir ?

Claudia

 

2 réflexions sur “Le Flambé de mon jardin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.