Le bienfait du casis -Phyto

 

En phytothérapie, on utilise séparément plusieurs parties de la plante cassis :
– les feuilles, récoltées au début de l’été
– les baies de cassis (les fruits), récoltées en fin de saison, à maturation
– l’huile tirée des pépins

L’huile de cassis n’est quasiment plus utilisée (on lui préfère l’huile d’onagre ou de bourrache), mais les feuilles de cassis sont en revanche très utilisées pour soigner divers maux.

Les feuilles sont actuellement la partie du cassis la plus utilisée en phytothérapie car elles sont dotées de nombreuses propriétés :
– effet diurétique
– action drainante
– effet antirhumatismal et anti-inflammatoire
– activité anti hypertensive et vasodilatatrice.

En usage interne, elles sont indiquées pour :
– Traiter l’hypertension artérielle
– Protéger les vaisseaux sanguins
– Traiter les troubles rhumatismaux et l’arthrose
– Lutter contre les phénomènes allergiques comme l’asthme et l’urticaire
– Traiter le mal de gorge et la toux en cas de rhume ou de grippe
– Traiter la diarrhée
– Traiter les problèmes de goutte

En application externe, elles permettent d’accélérer la cicatrisation des plaies, furoncles, abcès et piqûres d’insectes, et de réduire les inflammations. Parmi tous les bienfaits de la feuille de cassis, le principal reste cependant sa faculté de restaurer la souplesse et le bon fonctionnement des articulations. On emploie donc la feuille de cassis pour son action sur l’arthrose, l’arthrite et les rhumatismes.

Les bourgeons ont une action anti-inflammatoire encore plus importante et sont utilisés pour cette propriété en homéopathie. Les fruits sont, quant à eux, vasculo-protecteurs et veinotoniques. Les anthocyanosides contenus dans les baies de cassis se comportent comme des piégeurs de radicaux libres. Cette propriété confère donc au cassis une activité antioxydante qui lui permet de s’opposer au vieillissement des parois des vaisseaux sanguins.

Utilisation des feuilles de cassis en usage interne :

– Laisser infuser 5 à 10 gr de feuilles séchées de cassis dans 250ml d’eau bouillante pendant 15 minutes. Renouveler une fois dans la journée
– Consommer 5 ml d’extrait fluide (1:1) deux fois par jour, avant les repas.
– Prendre en cure d’entretien 2 gélules (dosées à 340 mg) par jour, 1 le matin et 1 le soir, avec un verre d’eau, afin d’entretenir une certaine mobilité.

Utilisation des feuilles de cassis en usage externe :

– Avec des feuilles séchées : faire tremper quelques feuilles dans un peu d’eau tiède pendant 15 à 30 minutes, pour les faire ramollir. Appliquer les feuilles directement sur la plaie.
– Avec des feuilles de cassis fraîches : froisser les feuilles (pour libérer les principes actifs) et appliquer directement sur la plaie.

Quelques mises en garde sont à souligner quant à l’utilisation du cassis en phytothérapie :
– Contre indiqué en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale
– Déconseillé aux femmes enceintes
– Les effets diurétiques du cassis peuvent s’ajouter à ceux d’autres plantes ou médicaments diurétiques

Quant aux effets secondaires, il n’en existe pas réellement de connus.

Pour plus d’information, je vous invite à lire l’article complet sur le site: Guide phytosanté.

Moi, j’en prends 15gts le matin à jeun 🙂

Claudia

2 réflexions sur “Le bienfait du casis -Phyto

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.