LANCEUR D’ALERTE MENACÉ PAR LES SERVICES SECRETS

Dans la France de 2020, vous pouvez dénoncer des mensonges d’État… puis vous retrouver sur le banc des accusés !

On peut résumer ainsi la mésaventure de Benoît Muracciole. A 60 ans, il est président de de l’Association Action Sécurité Éthique Républicaine. Son ONG se bat pour empêcher l’exportation d’armes françaises dans des pays où elles pourraient servir à de graves violations des droits de l’homme, à des crimes de guerre ou à crimes contre l’humanité.

Pour avoir été “trop” regardant sur les livraisons d’armes au Yémen, il est aujourd’hui menacé par les services secrets et l’institution judiciaire.

Claudia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.