JACQUES DE MOLAY ET LES TEMPLIERS : DU MOYEN ÂGE À LA FACHOSPHÈRE

L’historien Philippe Josserand présente sa biographie du templier Jacques de Molay, dernier grand-maître de l’ordre du Temple, figure fascinante. Le souvenir de Molay et le « templarisme » ont émergé à partir du XVIIIe siècle avec les Lumières, le romantisme et la franc-maçonnerie ; il sont restés très vifs de nos jours dans la littérature et l’histoire populaires (« Les rois Maudits », « Da Vinci Code »), l’ésotérisme, les mouvements sectaires (l’Ordre du Temple solaire par exemple), les jeux vidéo (Assassin’s Creed) et…
la fachosphère (voir les fantasmes du tueur d’extrême-droite et suprémaciste blanc Anders Breivik). Interrogé par Julien Théry, Philippe Josserand décrit avec précision les voies empruntées par cette mémoire et son imagerie.
Mais il apporte d’abord du nouveau sur l’histoire réelle de Jacques de Molay, de ses origines franc-comtoise et son entrée dans l’ordre au procès des Templiers (1307-1314), qui le conduisit au bûcher.
Des recherches approfondies dans la documentation médiévale ont permis à Philippe Josserand de faire progresser les connaissances sur l’itinéraire du personnage et, surtout, de proposer une nouvelle interprétation de son rôle pendant le procès intenté aux templiers par le roi de France Philippe IV le Bel. Loin d’avoir été un dirigeant médiocre, dépassé par les événéments (comme on l’a cru le plus souvent jusqu’ici), Molay comprit rapidement la logique implacable du procès politique truqué dont lui et son ordre étaient victimes. Philippe Josserand montre qu’il eut la clairvoyance d’adopter la seule attitude appropriée face à la machine infernale…
jusqu’au sacrifice de sa vie pour sauver l’ordre devant Dieu et la postérité. C’est donc à juste titre que Molay est devenu, bien plus tard, un emblème de la résistance à la raison d’Etat – à son arbitraire, ses mensonges et ses manipulations.

Claudia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.