3. Changer son alimentation

« Le gluten, ce n’est pas parce qu’on le digère qu’on le tolère ! ». Le pain, les gâteaux, les pâtes, les pizzas et autres tartes et quiches… Ils contiennent tous du gluten, cette petite protéine du blé qui ne cesse de faire parler d’elle.

Quel est son problème ?

Après tout, vous adorez vos tartines du matin et n’avez jamais ressenti une quelconque gêne après les avoir englouties.

Alors pourquoi vous compliquer la vie ?

Pourtant, à y regarder de plus près, vous souffrez (en silence) de petits maux, plus ou moins gênants au quotidien : troubles digestifs, mais aussi problèmes de peau, douleurs articulaires, problèmes ORL, maladie auto-immune ou encore surpoids chronique...

Le moment est idéal pour vous pencher sur votre assiette, à la découverte du lien entre votre alimentation et votre santé. Grâce à ce guide pratique et pédagogique, drôle et décomplexé, vous allez comprendre POURQUOI ET COMMENT manger sans gluten, sans vous priver, ni vivre dans une grotte. Parce que bien s’alimenter, c’est la clé d’une bonne santé !

Marion Kaplan est bio-nutritionniste, élève du docteur Kousmine. Elle est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur le thème de la santé, dont J’arrête la malbouffe aux éditions Eyrolles. Depuis plus de trente ans, elle explore nos paysages alimentaires.

Si vous souffrez de troubles intestinaux récurrents, de problèmes de peau, d’allergies, d’inflammations, de fatigue chronique ou de dépression, le remède ne viendra pas en consommant plus de médicaments, mais en prêtant attention à votre intestin. Il est urgent de le chouchouter ! Le microbiote intestinal est constitué de 100 000 milliards de bactéries dont vous dépendez pour tous les aspects de votre santé, physique comme mentale. Mais depuis votre plus jeune âge, cette population amicale a été décimée par l’abus d’antibiotiques, le gluten et les produits laitiers, le sucre, les édulcorants, les additifs, les aliments trop mous et trop cuits, les pesticides, les médicaments.

Peut-on réparer ces dégâts ?

Oui, dit Marion Kaplan !

Son programme nutritionnel basé sur l’alimentation ancestrale restaure progressivement le microbiote. Peu à peu vous retrouvez l’équilibre, l’énergie et la joie de vivre. Ce programme souple, personnalisé, se décline en 3 étapes:

1• Détox : jeûne suivi d’une alimentation paléo stricte

2• Adaptation : vous introduirez des aliments un à un pour savoir ce que votre microbiote tolère ou pas.

3• Tolérance : vous pourrez vous faire plaisir tout en respectant les bactéries qui vous veulent du bien.

Et n’ayez crainte, ce n’est pas un parcours du combattant ! Marion est très gourmande et les 70 recettes qu’elle vous a concoctées vont vous permettre de passer avec succès chaque étape sans la moindre frustration : magret de canard sauce aigre-douce, homard et sa julienne de légumes façon tandoori, courges farcies aux cèpes et aux marrons, moelleux au chocolat, et même un Nutella version saine de Marion !

Claudia

4 réflexions sur “3. Changer son alimentation

  1. Normalement ce n’est pas une allergie, mais une intolérance au gluten, une indisposition de l’intestin de certaines personnes a assimiler certains glutens. En effet le gluten de l’épeautre justement et de certains blés bios ont une configuration chimique de petites chaînes moléculaires qui n’engendrent pas de maladie coeliaque. Pour avoir du pain qui gonfle avec de grosses bulles, la boulangerie « industrielle » rajoute du gluten à grosses molécules qui entretiennent l’intolérance .Bonne journée.

    J'aime

    • Tu as entièrement raison Pierre, le mot exact que nous devons employer c’est « intolérance » Merci pour le complément d’info qui enrichit l’article 🙂

      J'aime

  2. Quel bonheur de voir ça.
    En effet je crois que l’industrie alimentaire a créée de grosses molécules de gluten que la boulangerie de base rajoute à la farine afin d’avoir de grosses « bulles » dans le pain. ce sont ces molécules qui rendent indigeste le gluten chez les « allergiques ». Le blé bio et un circuit traditionnel de meunerie ne produiraient pas ces inconvénients? Passe une bonne soirée

    J'aime

    • J’ai rencontré des personnes allergiques, ce n’est vraiment pas simple pour eux. J’achète du pain bio sur le marché. Je prends de l’épeautre, ses apports correspondent à mes besoins.
      Il est riche en :
      Vitamine B1 0,37 mg, Vitamine B5 0,80 mg, Vitamine PP 5,20 mg, Phosphore 4200 mg, Potassium 3960 mg, Magnésium 1320mg, Calcium 220 mg, Sodium 110 mg, Zinc 34 mg, Fer 26 mg
      L’épeautre est très riche en protéines et en glucides. Son fort taux de magnésium en fait aussi un aliment anti-stress. J’en mange une petite tranche par repas et cela me suffit et surtout je me sens moins ballonnée.
      J’ai trouvé ce reportage fort intéressant dans le sens que le boulanger n’est pas anti blé, anti gluten. Il explique bien le pourquoi les gens sont de plus en plus allergiques au gluten.
      Bonne soirée 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.