Alexandra David-Néel, l’intrépide aventurière

Invitée : Jeanne Mascolo de Filippis

Sagesses Bouddhistes révèle quelques aspects de la personnalité d’Alexandra David-Neel, femme d’exception, qui vécut intensément jusqu’à 100 ans et qui fut la première femme occidentale à pénétrer en toute clandestinité à Lhassa, capitale interdite du Tibet, en 1924. Elle fut tour à tour cantatrice, journaliste, aventurière d’avant garde et grande voyageuse, féministe engagée, écrivaine de talent à la curiosité insatiable.

Réalisation : Michel Baulez
Présentation : Aurélie Godefroy

Pour aller plus loin, je vous invite à lire la BD « une vie avec Alexandra David-Neel« 

Claudia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.