Espagne 36, les affiches des combatant(es) de la liberté.

 

3 e édition augmentée

LE TEMPS DES CERISES, le mur des Fédérés, un gréviste le poing levé, une barricade, un pavé et des affiches sur les murs de la Sorbonne…

Toutes ces icônes sont définitivement associées à la Commune de Paris, au Front populaire, à Mai 68.

Pour l’Espagne entre 1936 et 1939, que reste-t-il dans nos mémoires ?
Un slogan : No Pasaran !
Une photo de Robert Cappa : un milicien anarchiste fauché par une balle franquiste. Un tableau : Cuernica.
Une, voire dix affiches… Toujours les mêmes.

Pourtant, en moins de trois ans, 3 000 affiches ont été imprimées. Plus de 3 000 « cris » collés sur les murs de Barcelone, Bilbao, Madrid, Malaga, Valence…

CE LIVRE VOUS PROPOSE de découvrir trois cents affiches, timbres, cartes postales, éditées par les organisations libertaires : CNT, FAI, FIJL, Mujeres Libres, SIA… Trois cents sur plusieurs milliers c’est peu, mais c’est suffisant pour vous forger une opinion.

Trois cents affiches pour réhabiliter ceux qui les ont dessinées : une soixantaine de graphistes a été identifiée, une vingtaine de biographies vous est présentée. Trois cents pour constater que leur production a été plus variée que la légende ne le dit.
POUR COMPRENDRE la situation sociale, culturelle d’un quartier, d’une ville, d’un pays, il suffit de regarder ce que racontent leurs murs.
C’est le pari que nous avons pris dans cet ouvrage. Ouvrez ce livre, découvrez ce que nous disent les murs de l’Espagne antifasciste.

Les éditions libertaires

Magnifique ouvrage collectif que je vous invite à découvrir, à offrir ou à vous offrir !

Claudia

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.