Remue-ménage chez Madame K

 

Il existe sur terre des gens pour qui tout est noir. Mais, parfois, une rencontre, ici avec un jeune merle, peut changer toute une vie.
Madame K était une inquiète, à l’occasion atteinte de tocs. Monsieur K était tout le contraire : insouciant, joyeux…

« De quoi t’inquiètes-tu ? » disait-il à sa femme le matin au réveil.

« Il fait beau, le soleil brille, et s’il neige, qu’y pouvons-nous ? »

Un matin dans son jardin, madame K aperçut à terre, sur le ventre, une petite chose toute nue, aux paupières fermées, bleues comme l’azur. Du coup, elle oublia tout. Elle prit le petit oiseau entre ses mains. Devant ce gosier rouge qui criait désespérément, elle sut qu’elle allait enfin s’inquiéter pour une bonne raison.

Elle s’en occupa si bien qu’il devint un… rude merle ! Elle le baptisa Poupard et décida de lui apprendre à voler, comme font tous les parents oiseaux. Peu à peu, son mari devint moins insouciant et s’occupa enfin des tâches ménagères.

Wolf Erlbruch vit à Wuppertal en Allemagne avec sa famille. Depuis 1974, il travaille comme illustrateur pour des maisons d’édition, des magazines internationaux et des agences de publicité. Il publie son premier livre en 1985 en Allemagne. Illustrateur de renom, il a déjà publié chez Milan De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête, Moi papa ours, Les Cinq Affreux et L’ogresse en pleurs.

Mot de l’éditeur.

Album philosophique que je recommande pour aborder avec les enfants les différents thèmes autour du sens de la vie:

Que faire de sa vie ? être utile à quoi ? à qui ?
Vivre pour accompagner, éduquer un être fragile. Ceci implique la nourriture, les soins, et beaucoup d’amour. Oui, mais l’amour pour qui ? Pour aider ce petit être à grandir et à s’envoler du nid. Voler de ses propres ailes.

Apprivoiser un animal, c’est être responsable, comme le parent de son enfant. Oui, mais éduquer un enfant, c’est le rendre autonome, ce n’est pas pour soi.

Dehors, il y a les dangers de la vie, les angoisses, les peurs de l’avenir. Comment ne pas être inquiet ?

Quand l’un se transforme, c’est toute la maisonnée qui bouge !

Claudia

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.