Les cirques bafouent l’intelligence et la sensibilité des éléphants

 

Ils sont encore une trentaine. Une trentaine d’éléphants sur les routes de France, transportés de ville en ville, enfermés, isolés parfois, en souffrance. Parmi eux, Lechmee aveugle et paralysée mais toujours brinqueballée. Les soins que lui dispensent ses amies sont bouleversants. Ils illustrent bien l’identité des éléphants, si sensibles, capables de compassion et de consolation… Car les découvertes concernant leurs capacités cognitives s’accumulent.
Combien en faudra-t-il encore pour obtenir la fin de leur calvaire dans les cirques ?

Suite de l’article

Merci Béa. je suis tellement en colère devant cette souffrance animale. Je me sens tellement impuissante devant tant de cruauté. L’élèpant si intelligent, si noble, si sage. Nous avons tant à apprendre d’eux sur notre fonctionnement. Ils comprennent tant de choses. L’humain qui se croit au dessus de tout est bien petit dans sa tête et dans ses actes.

Claudia

Publicités

10 réflexions sur “Les cirques bafouent l’intelligence et la sensibilité des éléphants

  1. Bien d’accord… Il paraît que le traitement des éléphants peintres (en Inde?) est assez terrible aussi… Si vous avez des références sur le sujet, ou sur les capacités cognitives des éléphants (ou plus largement des animaux), ça m’intéresse!! J’aimerais écrire un peu sur ces questions.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.