Atelier de philosophie pour enfants sur « La Générosité »

Une séance de philosophie avec une classe de CM1 sur le thème « Egoïsme et Générosité« , le 12 octobre 2015, à l’école élémentaire Langevin de Romainville. Animé par Johanna Hawken.

La maitresse dans un premier temps pose le cadre, puis elle commence en racontant l’histoire « l’arbre généreux » de Shel Silverstein

Métaphore de l’existence par les simples figures de l’arbre et de l’homme. C’est l’histoire « d’un arbre qui aimait un petit garçon« . Le petit garçon devient jeune homme, le jeune homme un adulte, l’adulte un vieillard. À chaque étape de son existence, l’homme trouve auprès de l’arbre le réconfort nécessaire lui permettant de poursuivre sa quête sur le chemin de la vie.

L’illustration pleine page monochrome joue de la disproportion de l’arbre et de l’enfant. Le trait discret de Silverstein, auteur et illustrateur américain, peut rappeler celui d’un Sempé ou d’un Piem. Quelques traits de plume suffisent à faire surgir sur la page l’intensité de la relation d’intimité entre le jeune garçon et l’arbre.

Dans ce face-à-face, l’arbre est rendu aussi expressif que l’enfant. De fait, le lien qui unit l’enfant à l’arbre est profond, c’est-à-dire que cet attachement n’est pas seulement sensible, il est aussi le lieu d’une interrogation sur notre sort car l’arbre ne peut donner à l’homme que ce qu’il a. En retour, ce qui fait la grandeur de l’homme, c’est précisément la prise de conscience de cette richesse. Source: Babélio.

Puis, elle pose une première question: Qu’est ce qui rend heureux l’arbre ? Puis, elle leur demande ce qu’ils en pense. Deuxième question: Qu’est-ce qu’est la générosité ? Puis, elle continue: Qu’est-ce que l’égoïsme ? Et enfin: Pour être heureux, faut-il être généreux ?

Je trouve affligeant de constater l’impacte de la société ultra-libérale sur les enfants, c’est affligeant ! Combien même l’adulte, ici la maîtresse tente de les orienter sur la générosité de l’âme, comme donner du temps, de l’amour, etc. Les enfants systématiquement raccroche la générosité aux biens matériels.

Et bien, je vous le dit, il va en falloir des ateliers de philosophie pour arriver à désengrener les cerveaux des enfants.

Autre extrait d’ateliers philosophiques:

Autre approche pédagogique. J’aime bien la posture de la maitresse 🙂

Claudia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.