Je remercie Aude Lancelin et toute l’équipe du Média

Chers socios,

Mes camarades, réunis le 10 juillet dernier, m’ont fait l’honneur de me choisir pour présider le Média, en remplacement de Sophia Chikirou, appelée à occuper un rôle dans une campagne européenne incompatible avec cette fonction. Il y a quinze jours à peine, je n’imaginais pas avoir à occuper un tel rôle au sein de notre collectif, et même je ne le souhaitais pas. Mais notre projet est unique, la rentrée qui s’annonce sera d’une importance cruciale pour notre avenir, j’ai donc décidé de prendre mes responsabilités, et dès lors j’y mettrai toute mon énergie, toutes les leçons tirées de mes expériences antérieures, de mon observation d’un milieu médiatique français désormais presque entièrement détruit, miné par les intérêts privés.

Nous avons vécu depuis le début de l’année 2018, et notre arrivée à Montreuil, des événements parfois douloureux, quelquefois violents. Nous avons essuyé l’hostilité d’une grande partie du milieu journalistique. Nous ne sommes pas les seuls dans ce cas. Lorsque Mediapart se lança en 2008, il essuya aussi un tir de barrage de ce même milieu, et connut aussi de mauvaises passes financières. Avec votre aide, je suis certaine que nous surmonterons tous ces obstacles. Car nous avons aussi connu des réussites spectaculaires dans tous les domaines, nous avons fait surgir des nouveaux visages de jeunes professionnels de l’information, nous avons vécu des soirées live d’échanges intenses, telles qu’on n’en voyait plus sur les écrans français depuis des années déjà, nous avons lancé des émissions qui ont su trouver leur public et sont même de francs succès. La hiérarchie de l’information différente que nous avons mise en place a surtout montré que le journalisme pouvait être autre chose que la chambre d’enregistrement des exigences du capital. Nous avons prouvé en somme que notre métier pouvait retrouver la pleine confiance des citoyens s’il était pratiqué pour eux et grâce à eux.

Inutile de se voiler la face, dans ce défi consistant à se passer de toute sujétion capitalistique industrielle, de tout géant du luxe ou des télécoms, de toute laisse financière, afin de produire de l’information et de l’intelligence, une partie très importante du chemin reste encore à accomplir. Avec près de 19.000 socios, nous n’avons pas encore atteint l’équilibre financier. Rien de plus normal à ce stade de notre projet : six mois d’existence à peine. Toujours nous avons dit que nous mettrions au minimum deux ans à entrer dans une zone de confort. Notre prochain défi sera bien sûr de parvenir aussi tôt que possible à ce point d’équilibre qui seul garantira la pérennité de notre indépendance. Nous comptons aussi sur vous pour cela : faire connaître le Média autour de vous, aider le public à comprendre que sans un soutien financier de sa part, la liberté éditoriale d’un média s’éteint inexorablement. L’automne sera à cet égard décisif pour le Média, et si comme nous le pensons, nous franchissons l’épreuve avec votre aide, plus rien ne pourra arrêter notre détermination.

C’est pour toutes ces raisons que, réunis depuis quinze jours, nous avons collectivement opté pour une réorientation de notre projet et une refonte des programmes de rentrée. Le JT quotidien ne reprendra pas en septembre, monopolisant trop de forces et plus de 50% de nos ressources mensuelles, il a épuisé les équipes. A ceux qui en seraient déçus, je demande d’attendre la suite avec confiance, nous travaillons d’arrache-pied aux autres formes de rendez-vous quotidiens avec l’actualité qui lui succèderont, ainsi qu’à des émissions nouvelles où vous retrouverez les journalistes que vous avez aimés cette année. Bien sûr vous retrouverez également dès la rentrée les émissions que vous avez plébiscitées : « Dans la Gueule du Loup », animée par Jacques Cotta, « Les Sujets qui fâchent » de Gérard Miller, « Le Monde libre » et les « Entretiens libres » que j’ai eu le plaisir d’animer depuis janvier, et où nous avons reçu déjà tant de figures intellectuelles. De nombreuses discussions sont en cours pour créer de nouveaux formats. Henri Poulain nous conseillera et nous aidera plus que jamais pour l’année qui vient.

Un rendez-vous de critique des médias sera également lancé, avec une personnalité bien connue par nombre d’entre vous, qui nous fait la joie de rejoindre l’aventure du Média à la rentrée. Le Média ambitionne aussi de devenir une place forte du journalisme d’investigation. Ce point est à mes yeux décisif : sans produire une information de qualité exclusive, en nous contentant du commentaire ou de l’opinion, nous ne réussirons pas à bouleverser décisivement le monde des médias français. Or telle est bien notre ambition, et elle est immense. De nombreuses discussions sont donc en cours sur ce point, et des journalistes expérimentés devraient sous peu nous rejoindre pour nous aider à développer ce pôle.

D’ici là, chers socios, chers amis, je tenais à vous remercier pour votre soutien constant, et les témoignages de chaleur incroyables que nous avons reçu tout au long de cette année. Ils nous ont littéralement portés, et nous ont aidé à tout supporter. Je remercie aussi les trois cofondateurs du Média, Sophia Chikirou, Gérard Miller et Henri Poulain, pour la confiance qu’ils me témoignent en m’ayant proposée à la tête de cette création de presse qui leur est si chère. Mes pensées particulières vont aujourd’hui à Sophia, qui part vers de nouveaux projets, et dont la présence amicale me manquera. Sans notre rencontre l’été dernier, sans la confiance qu’elle m’a témoignée tout au long de l’année, je n’aurais jamais rejoint cette aventure. Parce que le temps des vacances approche, mais que nous sommes enthousiastes à l’idée de tout ce qui s’annonce, et déjà entièrement mobilisés par les missions de la rentrée, je ne résiste pas au plaisir et à la fierté de vous présenter l’équipe d’encadrement qui a d’ores et déjà accepté de m’épauler dans cette seconde phase de l’existence du Média.

A partir du 1er septembre, Stéphanie Hammou occupera à mes côtés les fonctions de directrice administrative et financière. Mathias Enthoven sera nommé rédacteur en chef du pôle digital et responsable de la communauté des socios. Katerina Ryzhakova deviendra responsable des relations publiques. Théophile Kouamouo prendra les fonctions de rédacteur en chef du pôle actu du Média TV, et Romain Moriconi, celles de rédacteur en chef du pôle magazine. Kevin Boucaud-Victoire sera nommé rédacteur en chef du Média presse.

Que vous connaissiez leurs visages ou non, tous sont là, comme moi, depuis les premiers jours de l’existence du Média, et sont intimement attachés à sa réussite. Ensemble nous avons tout affronté dans un esprit de fraternité, et nous le ferons encore. Ils s’associent tous à moi, ainsi que le reste de l’équipe et les journalistes, pour vous remercier du fond du cœur pour ce que vous seuls avez rendu possible, et vous souhaiter de très belles vacances. A très bientôt, les socios. Le Média est là, et il est là pour longtemps.

Aude Lancelin

Je remercie Aude Lancelin pour ce message clair et précis. J’aime cette phrase militante: «  j’ai donc décidé de prendre mes responsabilités » je reconnais là l’une des valeurs pour laquelle je me bats depuis que j’ai conscience de ma place dans l’engagement citoyen.

« Avec votre aide, je suis certaine que nous surmonterons tous ces obstacles. » Elle fait appel au collectif ce qui est une marque à mon sens de réussite. La classe dominante le sait bien, eux qui avancent toujours groupés. S’entraidant quand cela est nécessaire.

« nouveaux visages de jeunes professionnels de l’information » ce que j’aime particulièrement dans l’équipe du Média, c’est sa diversité. Il est à l’image de la France. Aucun média visuel ne leur arrive à la cheville. C’est à mon avis, l’une de leurs grandes forces. C’est un point fort qu’il faut garder. Les gens apprécient qu’ils y aient différentes personnalités. Ils peuvent ainsi s’identifier.

« des soirées live d’échanges intenses, telles qu’on n’en voyait plus sur les écrans français depuis des années  » c’est aussi une spécificité très positive du Média. Il est important que ces moments restent, ils nous font vivre par procuration des temps importants de vraie vie. Je pense aussi en écrivant ceci à toutes les émissions avec des invités. Je suis entièrement d’accord avec Aude quand elle évoque le recul du contenu des émissions actuelles à la télévision. Nous avons besoin d’authenticité.

« le journalisme pouvait être autre chose que la chambre d’enregistrement des exigences du capital » Sur ce point, j’applaudis: Bravo !

« Inutile de se voiler la face« , enfin le parler vrai ! « nous n’avons pas encore atteint l’équilibre financier. » Les choses sont dites ! « Notre prochain défi sera bien sûr de parvenir aussi tôt que possible à ce point d’équilibre qui seul garantira la pérennité de notre indépendance » Je ne peux m’empêcher de penser à tous les socios qui ont criés « pas de pub ». Sans vraiment réfléchir à comment accepter la publicité, manne financière en gardant nos valeurs ? Pour ma part, j’avais proposé toutes les marques qui sont basées sur le mode coopératif. 

« faire connaître le Média autour de vous, aider le public à comprendre que sans un soutien financier de sa part, la liberté éditoriale d’un média s’éteint inexorablement. » Je regrette qu’il y ait fallu attendre 6 mois pour qu’enfin ce message apparaisse ! Je m’interroge sur le fait que la totalité du Média soit libre sur Youtube. Je pense que comme d’autres, il serait plus judicieux de ne mettre qu’une partie de libre. Nous, les socios, ceux qui faisons l’effort tous les mois d’apporter notre contribution financière pour le plus grand nombre, il est temps de regarder la réalité en face. Nous n’avons pas les reins assez solides pour que cette gratuité continue. Dans la société ultra libérale qu’est la France, la majorité ne changera pas ses habitudes de profiter des avantages que certains leur apportent. Pour ma part, je ne peux pas augmenter ma cotisation. J’espère même pouvoir continuer. C’est pourquoi, j’en appelle à tous ceux qui lisent cet article à donner au Média pour que celui-ci continue à nous informer autrement. Pour que la liberté d’expression soit préservée.

« Le JT quotidien ne reprendra pas en septembre »  Pour moi et pour bon nombre de socios, c’est le couperet. Je suis chagrinée de savoir que le JT du Média s’arrête. J’étais une inconditionnelle. Tous les soirs, à 20h j’attendais avec beaucoup d’impatience les nouvelles des luttes sociales de la France et du monde entier. Enfin je pouvais être au courant de la réalité. Le seul JT de gauche. «  je demande d’attendre la suite avec confiance » J’attends donc avec beaucoup d’impatience la suite et je fais confiance 🙂

« journalisme d’investigation » la concurrence est rude, il va falloir pas mal d’imagination pour être différent. Néanmoins, je ne demande qu’à voir 🙂

« des journalistes expérimentés devraient sous peu nous rejoindre pour nous aider à développer ce pôle. » L’équipe agrandie ? J’espère qu’il n’y aura pas trop de départs 😦 j’aime bien les différentes personnalités qui font vivre le Média.

Bonnes vacances bien méritées à toute l’équipe du Média et à la rentrée 🙂

Claudia

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.