Panique dans le 16e ! Monique, Michel Pinçon-Charlot, Etienne Lécroat

 

Le 16 mars 2016, la réunion de présentation d’un projet de centre d’hébergement d’urgence dans le très chic et très riche 16arrondissement de Paris tourne à l’émeute ! Pour protester contre cette intrusion de la réalité sociale du pays dans leur havre de paix et de prospérité, les grands bourgeois du 16e se comportent comme les « racailles inciviques et violentes » qu’ils sont si prompts à dénoncer.
Cette explosion de violence qui a choqué l’opinion publique est un véritable bijou sociologique à partir duquel les sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot, spécialistes de la grande richesse, tirent les fils et analysent les enjeux de cet événement : l’entre-soi des beaux quartiers, le sentiment de propriété des riverains du bois de Boulogne, le cynisme et la violence des riches, leur conception pour le moins très particulière de la solidarité. 
Une enquête mordante alternant entretiens, analyses sociologiques, reportage dessiné et dessin d’humour.

Monique et Michel Pinçon-Charlot sont sociologues, spécialistes de la grande richesse.
Etienne Lécroart est auteur et dessinateur de bandes dessinées et dessinateur de presse.


Ed: la ville brûle

1er article sur le sujet

Je me suis régalée tant par la forme que par son contenu. Je trouve que ce livre devrait être étudié à l’école et dans les facs. Il explique la violence de l’entre-soi. Néanmoins, je comprends bien que cette action est somme toute politique. Ce projet est violent. Violent pour les très pauvres. Violent pour les très riches.

« (…) il en va différemment pour nous, sociologues spécialistes des familles fortunées qui savons à quel point l’entre-soi résidentiel est décisif dans la reproduction de l’ordre social, et que le miracle de l’acceptation positive de gens très pauvres à 55 mètres de chez eux est tout simplement sociologiquement impensable. » Monique, Michel Pinçon-Charlot.

Et après ?

Le centre doit être démonté pour aller s’implanter dans un autre lieu. Que deviennent les familles du centre d’hébergement ?

Un deuxième centre d’hébergement pour migrants devrait voir le jour. Ce projet, sous la forme d’un « vœu » présenté devant le Conseil de Paris par les élus écologistes, a été adopté par la majorité d’Anne Hidalgo. Même s’il ne s’agit pour le moment que d’une « déclaration d’intention », voilà de quoi renforcer l’inquiétude de Claude Goasguen, le député-maire de l’arrondissement.

Affaire à suivre …

Claudia

8 réflexions sur “Panique dans le 16e ! Monique, Michel Pinçon-Charlot, Etienne Lécroat

    • J’apprends beaucoup avec ce couple de sociologues, spécialistes de la grande bourgeoisie et des riches. Je comprends pourquoi nous ne sommes pas encore au gouvernement, nous le peuple ! j’ai eu la chance, que dis-je l’honneur de discuter avec eux, ce fût que du bonheur !

      Aimé par 1 personne

      • Oui ils arrivent à analyser le pourquoi et le comment. Ils ont la formation pour ça.

        J'aime

      • En effet, il étudie l’anthropologie et l’ethnologie. Toutes les sciences sociales au sens large et les sujets de société. Par ce fait, il étudie les phénomènes sociaux et les relations qui régissent les rapports des individus, entre eux ou au sein d’un groupe, en vue d’expliquer l’impact de la dimension sociale sur les représentations (façons de penser) et les comportements (façons d’agir) humains. Et moi, grâce à lui j’apprends et comme j’adore tout ce qui touche les sciences sociales, côté psychologie, nos échanges sont très riches 🙂 Alors quand nous avons eu la chance de rencontrer le couple Pinçon-Charlot, au détour d’une rue, nous étions en joie !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.