Haut potentiel et Dyslexie

Haut potentiel et dyslexie

Ces deux mots pour certains adultes sont peu recevables et pourtant 50 % des enfants dyslexiques ont cette particularité.Ceci ne veut pas dire qu’ils ont de très bons résultats scolaires.

« Il existe bien deux profils d’enfants HP: un profil laminaire sans difficulté scolaire et un profil complexe. Le premier profil se traduit par une distribution plutôt homogène des capacités cognitives de l’enfant, avec un comportement adapté à l’environnement. Quand au second profil, il révèle une hétérogénéité des capacités cognitives (dyssynchronie cognitive) et se traduit souvent par un décalage entre la sphère intellectuelle très mature dans certains domaines et la sphère émotionnelle et relationnelle beaucoup plus fragile. »

« Le Haut Potentiel (HP) revêt chez l’enfant différentes représentations, du petit savant à l’enfant instable. Conséquence, l’entourage se voit souvent démuni pour le comprendre, le nourrir intellectuellement selon ses besoins et l’aider à s’intégrer, tout en assumant sa différence. Le Haut Potentiel est souvent associé à d’autres troubles, comme la dyslexie ou le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H). » source et suite de l’article

Cet enfant est plus émotif que la majorité de ses camarades. Ceci peut entrainer une difficulté dans la vie sociale. Il perçoit mal les codes du groupe. Il peut être rejeter, moqué. victimisé, etc. Il vit mal l’injustice qui lui est faite et souvent développe un manque de confiance en lui. Ce qui se comprend parfaitement.

Cette hyper-sensibilité est exacerbée par l’enfant lors d’injustices concernant tous les êtres de la vie. Il peut pleurer quand une fourmi est écrasée comme il peut être en colère contre un professeur qui le punit.
Il est avide de découvertes et très passionné. Plus il grandit, plus il s’interroge sur le sens à donner à sa vie et sur le monde qui l’entoure. 

En tant que parent, il n’est pas simple de lui apporter des réponses c’est pourquoi je vous propose d’écouter Jeanne Siaud-Faucchin, psychologue-clinicienne. 

Voici son site

Claudia

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.