Quelques conseils (homéopathies et huiles essentielles) post-opératoires

En post-opératoire, l’homéopathie se marie tout à fait avec les thérapeutiques classiques ; elle améliore les suites opératoires :

  • meilleure cicatrisation,
  • moindres risques hémorragiques,
  • moindres risques infectieux.

Avant mon intervention, j’ai pris de l’Arnicar Montana en 9 ch la veille et le matin.
A la suite de mes deux interventions, j’ai pris de l’Arnicar Montana en 5 CH, 5 granules matin et soir. Puis China en 9 Ch matin et soir. Et KALIUM PHOSPHORICUM 15 CH matin et soir.
Le midi:THUYA 9 CH, 5 granules et ZINCUM METAL 9 CH.

Nux Vomica en 9Ch le soir avec Ignatia en 9ch.

cela pendant 15 jours.

Je ne suis pas homéopathe. Je suis allée sur le site Homeophyto

Pourquoi je ne suis pas allée voir un homéopathe ? C’est impossible où j’habite de trouver un homéopathe qui accepte de nouveaux patients, donc je me suis débrouillée seule avec internet. J’ai trouvé un docteur de médecine allopathique. Je lui ai expliqué. Il a très bien compris. Il me donne que le strict nécessaire. Ce n’est sans doute pas l’idéal, mais pour l’instant je m’en contente.

 

Parallèlement, je continue de me soigner avec les huiles essentielles bio.
Pour les hématomes, j’ai utilisé HE helichryse italienne dans de l’huile végétale à l’arnicar Weleda. J’ai eu de très bons résultats.

Pour les œdèmes, j’utilise HE Lentisque pistachier (le lien est intéressant pour son article. Attention, la personne n’est pas aromathérapeute) toujours en prenant comme base l’HV à l’arnicar weleda.

Pour soulager les douleurs, j’utilise l’HE de Gaulthérie.

Pour soulager les tentions musculaires, j’utilise l’HE de Néroli, Mandarine, Benjoin, Verveine et Petit Grain dans l’HV à la lavande de Weleda.

Je ne suis pas non aromathérapeute. Je me suis rapprochée du site eona

Je vous conseille aussi le site de Laurence

Et pour finir:

La période de convalescence, pendant laquelle l’organisme affaibli retrouve lentement son état d’équilibre de santé, peut être largement soutenue par différents moyens naturels. Il est important d’avoir un apport augmenté en vitamines et en minéraux (les huiles essentielles n’en contiennent pas), d’où l’intérêt des graines germées à chaque repas. Pour redonner du tonus, les médecins chinois recommandent d’apporter du yang. La cannelle de Chine ou de Ceylan est une plante très yang dans ses aspects visuels, gustatifs, olfactifs et aromatiques et son huile essentielle est un excellent antibiotique et stimulant de l’organisme. Son hydrolat, plus facile à utiliser car non dermocaustique, est indiqué pour tous les tempéraments froids qui ont du mal à exprimer leurs sentiments. Il est également recommandé pendant les périodes de fatigue pour relancer les énergies bloquées, remonter le vide de yang et ramener la chaleur intérieure. Prendre une cuiller à café tous les matins à jeun et tous les midis avant le déjeuner avec un peu d’eau tiède.
Site Plante&santé

J’utilise aussi le site d’Aroma-zone

Cet article reflète ma propre expérience. Il n’est en rien la vérité suprême.

Claudia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s