De la vertu, Jean-Luc Mélenchon

« Il n’y a point de révolte sans révoltés, point de poésie sans poètes, ni non plus d’ordre sans organisateur, de République sans républicains, point de crime sans criminels, de bonté sans bienveillants.(…)

Il faut respirer pour être. Ce désir d’être ne s’interrompt qu’avec la vie. »

En pleine faillite matérielle et morale, notre société s’éloigne toujours plus de ce qu’elle proclame sur tous ses bâtiments publics : la liberté, l’égalité et la fraternité. Le grand nombre n’a donc plus confiance en rien ni en personne. Ils n’ont plus confiance dans les institutions, ni dans ceux qui les représentent. Ils sont amers. Tandis que notre morale organise notre comportement individuel, la vertu doit régler ce que nous faisons en société. La vertu, c’est donc une méthode d’action à usage individuel dans la vie publique. Ce livre propose de la faire vivre, par la raison, le débat argumenté et des propositions concrètes. La vertu n’est pas l’apanage d’un parti ou d’une famille politique. La vertu reste un choix. Oui, un choix dont chacun est personnellement responsable. Jean-Luc Mélenchon a fondé le mouvement La France insoumise.

Comme à son habitude, Jean-Luc Mélenchon aborde le thème de façon simple, claire et authentique. Même ceux qui ne sont pas dans le mouvement de la France insoumise seront intéressés par la réflexion politique et philosophique de l’auteur.

Claudia

Publicités

2 réflexions sur “De la vertu, Jean-Luc Mélenchon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s