Le jardin bio, esprit permaculture de juillet

fleurs

Je ne connais pas le nom, mais je les aime beaucoup ces fleurs. Elles s’ouvrent quand le soleil est présent et se referment tous les soirs. Elles existent aussi en rouge.

P1040834

Voici la suite du jardin qui transforme ma vie de jour en jour. Plus présente auprès de la nature, j’ai naturellement moins de temps pour la toile, mais ceci est un bien trop précieux que tous ceux qui aime la vie qui nous entoure comprenne fort bien. 🙂

P1040839

Les œillets d’inde plantés près des tomates pour chasser les insectes.

Cette jolie fleur violet, est du basilic à la cannelle !

fleurs3

fleurs4

P1040828

De jolies décorations pour égayer les lieux

po

P1040843

P1040830

P1040842

P1040826

P1040841

P1040831

P1040823

P1040829

géra

Des pomme de terre, un arbre à papillon, un potiron, haricot vert, géranium, salade, lilas, menthe citronnée, vigne, tomate. C’est pas beau la vie ?

Pour continuer sur le sujet, voici l’article de Guillaume:

« Cette année le temps particulièrement humide rend certaines cultures comme les tomates plus difficiles à réaliser en plein air dans certaines régions. En revanche l’humidité est favorable à certains légumes comme les poireaux ou les navets qui craignent la sécheresse.

A cette période la plupart des semis sont terminés, l’essentiel des travaux consiste à entretenir les paillages, à désherber et à récolter de délicieux légumes. Je vous conseille de semer de la salade pour échelonner les récoltes. Et de semer des haricots pour en récolter à l’automne.

Juillet est le mois idéal pour repiquer les poireaux d’automne. Pour qu’ils grossissent bien il faudra les arroser régulièrement au purin d’ortie.

En fin de mois il sera temps de semer de la chicorée scarole ainsi que de la mâche à grosses graines et des navets d’automne.

Pour prévenir le mildiou je vous conseille d’appliquer régulièrement de la décoction de prêle sur vos tomates.

En juillet, au potager bon nombre de légumes comme les petits pois, les haricots verts, les courgettes donnent en abondance. Pensez à faire des conserves pour l’hiver !

Si vous avez beaucoup de fruits rouges, profitez-en pour faire des confitures et pour les déshydrater.

Au niveau des cueillettes sauvages, c’est le moment d’aller au bord des ruisseaux ramasser des fleurs de reine des prés qui sont excellentes en infusion !

Dans les régions non calcaires vous trouverez peut-être des myrtilles sauvages délicieusement parfumées et très riches en antioxydants.

Si vous séjournez en moyenne montagne vous aurez peut-être la chance de trouver des framboises sauvages. »

Claudia

 

Publicités

8 réflexions sur “Le jardin bio, esprit permaculture de juillet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s