L’emplacement des légumes dans le jardin sans pesticide

field-973005_1920Aujourd’hui, nous réfléchissons à l’organisation du jardin et à l’emplacement des légumes. Pour limiter les risques de maladies, il est important de laisser deux années entre chaque plantation d’une même famille potagère. On ne le fait pas pour les légumes qui poussent rapidement comme les salades à couper, mais pour ceux qui restent plusieurs mois, il est préférable d’appliquer la rotation des cultures.

L’espèce ne suffit pas, il faut considérer la famille botanique : Fabacées pour les pois, les fèves et les haricots, Chénopodiacées pour l’arroche, les blettes, les betteraves, Crucifères pour les choux verts ou rouges, les brocolis et les choux-raves, les radis et les navets, Composées pour les artichauts, les chrysanthème comestibles ou les topinambours, Solanacées pour les pommes de terre, les tomates, les piments, Cucurbitacées, famille à laquelle appartiennent toutes les formes de courges, courgettes, concombres et cornichons, Apiacées pour les carottes, Valérianacées pour la mâche et Alliacées pour l’ail, l’oignon, le poireau et l’asperge – ceci en m’en tenant aux légumes que nous renouvelons chaque année.

Suite de l’article sur REPORTERRE

Claudia

Publicités

7 réflexions sur “L’emplacement des légumes dans le jardin sans pesticide

  1. Comme la fleur de courgette donne une courgette après pollinisation par les abeilles, si l’abeille a pollinisé avant des fleurs de coloquintes et bien cela affecte ta future courgette. C’est ce que j’ai lu ;).

    J'aime

  2. J’ai aussi lu que pour les courgettes il ne fallait pas qu’il y ait de culture de coloquintes autour, car la coloquinte étant toxique cela affecte les courgettes et les rendre également toxiques pour l’homme. Il faut aussi éviter de replanter les graines de ses courgettes, mais renouveler avec des nouvelles graines d’ailleurs.

    J'aime

      • Je complète l’information de Laure. J’ai entre temps, demandé plus de renseignements sur le forum où je me suis inscrire pour mon jardin en permaculture: permaculture et culture bio, bienvenue sur spotjardin.com

        « Tu peux très bien te resservir de tes graines. Sauf si tu as planté des coloquintes près de tes courges. La coloquinte n’étant pas comestible mais parfaitement reproductible avec la courge, on n’est jamais sûr de la comestibilité des hybrides. Pestoune
        Si ce n’est pas le cas, tu peux resemer.
        Il y a un bémol, si tes courgettes ou tes courges viennent de graines hybrides (F1), celle-ci ont été créé par les semenciers pour ne pas être reproductibles, alors oui, tu auras pas de germination ou alors des plants très fragiles. Mais avec des variétés anciennes aucun problème »

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s