La pédagogie Montessori

beach-998788_1920

L’enfant pour grandir à besoin de faire ses propres expériences et cela dès son plus jeune âge: se servir de l’eau, couper sa nourriture, s’habiller… Ceci ne veut pas dire sans surveillance de l’adulte, qui est le garant de sa sécurité physique, moral et affectif.Cela veut préciser la maxime de Maria Montessori : « Aide-moi à faire tout seul. » et je rajoute lors de mes interventions: ne fait pas à ma place !

La pédagogie Montessori permet à votre enfant de faire seul, de développer son autonomie et son indépendance. L’enfant se trompe, fait quelques bêtises en essayant de faire tout seul. Est-ce bien important ?   Il met le temps qui lui est nécessaire pour les tâches quotidienne. Votre organisation en est contrariée, est-ce de sa faute ? Non ! Au contraire, il vous apprend à prendre votre temps, à relativiser et à vivre pleinement la relation avec votre enfant. Profitez de cet échange pour l’encourager et valoriser ses efforts.

Éduquer sans blesser sa personne. La pédagogie Montessori évite le jugement, positif comme négatif, qui maintient l’enfant dans la dépendance du regard de l’autre. Lorsqu’il nous tend son dernier dessin en attendant notre approbation, ou une mauvaise note, posons-lui plutôt des questions: Es-tu satisfait de toi/de ton travail? Qu’en penses-tu, toi?

La bienveillance. La pédagogie Montessori est une philosophie de l’amour, alors « traitez toujours l’enfant avec la plus grande politesse et offrez-lui le meilleur de ce dont vous disposez” (Maria Montessori).

Un pantalon est mis à l’envers ? Est-ce vraiment grave ? 

Rire ensemble, sans atteindre sa personne permet au petit homme de grandir. Il est toujours difficile pour un adulte de ne pas intervenir quand son enfant se trompe et pourtant en lui permettant de réfléchir à son rythme sur les différentes actions de sa journée, nous l’aidons. En reformulant les mots, les phrases, la signification de nos demandes nous développons chez lui la confiance.

Ranger est constructif quand il est compris !

Je me rappelle quand je disais à mon fils « une chambre rangée est un esprit serein » Maintenant qu’il est grand, il aime l’évoquer. Il a compris petit à petit que par le rangement il structurait sa pensée.

Laisser l’enfant choisir son activité. Ceci veut dire: je propose plusieurs activités avec un cadre sécurisant. L’enfant ira vers celle qu’il connait ou qu’il a envie de découvrir. L’important étant quel sens éducatif je donne au choix proposé ? Toute activité devient aux fils des jours un apprentissage.

Mon enfant ne fait rien ! Il s’ennuie !

L’enfant a besoin de faire des pauses, de rêver, de réfléchir à ce qu’il a fait ou fera, comme nous les adultes !

Mon enfant passe son temps dans les livres !

La personnalité se nourrit de l’imagination qui puise sa source dans les livres. Nos peurs, nos fantasmes se construisent ou se calme par les histoires. Une enfance volée, un traumatisme, un abandon, la perte de son animal, etc. Un album jeunesse, un roman,  peut permette à l’enfant de comprendre, de mettre des mots, d’avancer. Le livre permet de se ressourcer, de s’isoler, de grandir et de devenir citoyen.

L’environnement à hauteur: pensez donc à lui faciliter sa vie, si vous souhaitez qu’il fasse tout seul ! qu’il utilise sa brosse à dents, ses vêtements et à tous les objets qu’il utilise au quotidien.

Source de cette réflexion

Claudia

 

Publicités

8 réflexions sur “La pédagogie Montessori

    • L’un des bémols de la pédagogie Montesori s’est qu’elle se pratique dans le privé. A quand cette belle idée dans le laïque ?

      J'aime

    • Au contraire, ce souvenir est un moment de bonheur, pourquoi l’accompagner d’une pensée triste ? Profite de l’instant présent. Être dans la pleine conscience aide à mener son chemin.

      J'aime

  1. sil était possible de recommençer une vie , avec un grand bonheur je recommençerai la mienne , savoir surtout aider ma petite fille à grandir et se développer par sa simple imagination , et initiative qu’elle avait déjà mais je ne savais pas,,  » je ne prenais pas le temps  » et pourtant sans le savoir mon père nous avait éduqué déjà comme ça en nous laissant notre propre initiative , et c’était bien , moi je n’ai pas su dommage

    J'aime

    • Les parents éduquent leurs enfants comme ils peuvent suivant le contexte. Le principal est de dire les choses. Je l’ai appris grâce à Françoise Dolto et je continue à comprendre avec les lectures qui accompagnent ma vie, comme Boris cyrulnik, Matthieu Ricard, Alexandre Jollien, Christophe André et bien d’autres. Le principal est l’amour qu’un enfant reçoit. Puis viennent les rencontres, un professeur, une amie, un amour, etc. La personne peut ainsi se construire ou reconstruire. L’idéal n’existe pas. Tous les jours nous apprenons. Garder l’esprit ouvert et échanger sur nos découvertes avec ceux que nous aimons. Continuer à découvrir la vie et admirer sa beauté. Et transmettre à l’enfant qui vient ce chemin. 🙂

      J'aime

  2. Coucou chère claudia😘,je suis énormément pour cette…philosophie dans l’apprentissage,malheureusement il faut y rentrer dès le plus jeune âge,car les établissements Montessori ne prennent pas les enfants à mis chemin, »trop compliqué m’a t-on répondu.et surtout elle ne suit pas au College ou au lycée,ou l’on doit répondre au norme du socle commun,,,,,comment gérer l’après?meme si c’est un levier extraordinaire pour nos petites têtes blondes à prendre l’assurance et l’estime de soi moteur essentiel pour réussir .
    Bises Claudia,

    J'aime

    • Coucou lolo,
      Cette pédagogie ne s’adresse en effet qu’aux enfants en maternelle et primaire. Je dirai qu’il est bien de trouver des enseignants, des professeurs qui pratiquent la pédagogie active, telle que Montessori ou Freinet, je ferai un article sur ce sujet bientôt. Quand l’enfant, le jeune est acteur dans son parcours professionnel il y a de grandes chances qu’il aille vers la réussite, malheureusement en France l’éducation nationale est loin de ce concept et c’est bien regrettable pour nos enfants. Les parents dans leur éducation ont un rôle essentiel pour mener leur enfant vers l’autonomie. En valorisant le jeune mais aussi en lui donnant les outils pour maîtriser ses émotions nous lui donnons la liberté intérieure, ce qui est primordiale pour vivre sereinement sa vie et dans la vie. Ne plus craindre le regard de l’autre est la clef de la réussite. Bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s