L’épeautre, l’ancêtre du blé

wheat-172510_1920

L’épeautre est considéré comme l’ancêtre du blé. Je la choisis bio pour lui garder toutes ses propriétés. Elle pousse dans des sols pauvres en éléments nutritifs et ne nécessite pas l’usage de désherbant. La plante est robuste et nécessite peu d’eau. Elle résiste au froid, aux maladies et aux autres infestations. Elle se passe d’engrais chimiques.

Nous savons qu’elle était consommée dans l’antiquité et appréciée par les Gaulois. Malheureusement, la découverte du blé et le besoin de l’homme moderne à choisir le rendement au détriment de sa santé mènent à l’abandon de l’épeautre. Très riche en protéines et en glucides, l’homme d’aujourd’hui comprend pour son bien être la nécessité de produire et de commercialiser à nouveau cette céréale. Elle retrouve toute sa place dans les rayons bios et sur le marché sous forme de pain, de farine, etc.

Il existe trois sortes d’épeautre, mais seules deux variétés sont commercialisées en France : le grand épeautre, cultivé dans le nord de l’Europe, et le petit épeautre cultivé dans les Alpes et en Provence.

Le petit épeautre donne un grain tendre (riz, pain). Il a des valeurs nutritives supérieures au grand épeautre. Son gluten est de bien meilleure qualité que celui des blés actuels ; elle est donc généralement bien tolérée par les personnes intolérantes au gluten. 

Le grand épeautre est plus ferme. Il est utilisé pour la fabrication du pain et des pâtes. Comme le blé, il peut se déguster froid en salade, mais aussi chaud en risotto. En farine, et dans la composition de nombreux pains spéciaux. Très riche en magnésium, l’épeautre stimule le cerveau ! (1 320 mg pour 100 g) elle est un excellent aliment antistress. Elle regorge également de calcium (l’équivalent de 2 grands verres de lait pour 100 g) et contient les huit acides aminés essentiels. C’est la céréale de l’effort par excellence ! 

Je trouve dommage que des cinq principales espèces cultivées sous nos latitudes, seuls le seigle, l’avoine, le blé et l’orge soient mis sur le devant de la scène, c’est pourquoi je tenais à vous parler de l’épeautre. Depuis que je l’utilise tous les jours dans mon alimentation, je me sens mieux. Moins de ballonnement, de stress, de maux d’estomac et de petit creux. Je l’utilise en petites quantités, aucune prise de poids et une dépense raisonnable.

Je pense que la consommation de l’épeautre est bonne pour l’organisme. Les hydrates de carbone contenus dans un grain d’épeautre possèdent toutes les vitamines nécessaires. Je me fatigue moins, je suis plus à même d’accueillir l’inattendu et de gérer les problèmes de mon quotidien.

Bien sûr, l’épeautre seul ne fait pas des miracles, mais il contribue aussi à mon changement de vie.

Bonne journée

Claudia

Publicités

4 réflexions sur “L’épeautre, l’ancêtre du blé

  1. Je reconnais que je navigue peu dans les rayons des magasins. J’aime le nom poétique « épeautre « , ça me rappelle ma petite enfance et la bonne odeur du matelas en balle d’épeautre. Pour la cuisine, je devrais essayer ,merci.

    J'aime

    • Je suis sûr que tu vas aimer l’épeautre. Merci Pierre pour cette information « balle d’épeautre » je ne connaissais pas. Voici ce que j’ai trouvé sur le sujet:

      La balle d’épeautre

      C’est donc l’enveloppe du grain. La balle d’épeautre est douce et élastique, et également durable car elle ne s’effrite pas (comme le faisait l’avoine des matelas de nos grand-parents méridionaux).
      En ameublement ou en literie, elle offre traditionnellement un confort de haute qualité en comblant les formes et en les soutenant avec souplesse. C’est l’oreiller de nos rêves, le matelas idéal, le coussin d’allaitement irremplaçable, le zafu utile au bon maintien du dos pendant la méditation…

      Voici le lien du site: http://shantila.pagesperso-orange.fr/index.htm

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s