La marche du crabe

crabes

Aujourd’hui, je découvre la nouvelle BD d’Arthur de Pins: La marche du crabe (trilogie) premier tome: la condition des crabes. Ce livre se lit à tout âge. A 6 ans, l’enfant y voit un crabe, mais pas que …
A 10 ans, le pré-ado y voit un crabe, mais pas que …
A 15 ans, à 18 ans …
Nous pouvons à tous les âges analyser le contenu suivant notre conscience politique, notre évolution intellectuelle. Cette BD véhicule un message qui donne à réfléchir sur la condition humaine.

(…) nous découvrirons en détail cet étrange petit animal se distinguant par une étrange caractéristique, celle de ne pouvoir marcher qu’en ligne droite, sans jamais changer de direction. Etrange caractéristique, donc, mais aussi hautement handicapante et n’offrant que peu de perspectives ; équivalente rectiligne du fait de tourner en rond !
Mais un beau jour, le hasard fait qu’un premier crabe émergeant du sable embarque accidentellement un de ses congénères sur son dos et le transporte un peu plus loin, hors de sa trajectoire habituelle. Tout d’abord paniqué par sa nouvelle condition, celui-ci réalise vite l’opportunité à saisir et la nouvelle vie pouvant en découler : en réitérant cette expérience et en l’exploitant au maximum, un nombre infini de trajectoires s’offrent à eux.

Gonflés à bloc et prêts pour la grande aventure, nos deux amis sauront-ils mener la Révolution des Crabes face à leurs nombreux détracteurs ?

Vous l’aurez compris, avec un tel synopsis et connaissant l’humour de l’auteur, nous allons assister à un délicieux enchaînement de situations plus savoureuses les unes que les autres.
Mais l’humour n’est pas le seul atout de cet album, car si nous poussons l’analyse un poil plus loin, nous serons vite amenés à nous demander si ces pauvres petits crabes carrés ne sont pas qu’une métaphore pour dénoncer la monotonie et même le danger auxquels nous nous exposons en suivant toujours et encore la même direction que l’on s’est fixée au départ… ou pire, que l’on nous a imposée au départ ! Et ces gros balaises peu évolués de tourteaux, cherchant à tout prix à écraser ces deux crabes évolutionnistes, ne sont-ils pas la représentation de quelque haute autorité dérangée par ceux qui ne suivent pas le droit chemin, sans faire de vagues… ?

suite de l’article la rubrique à brac

 

Claudia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s